Personnages célèbres

Accueil Origines Salles du musée Actualités Pages d'histoire Photos-Dessins Visite de Guînes  


 

Extraits du Livre
Expositions
Manifestations
Histoires brèves
Evénements
Documentation

 



 

Remonter
Personnages célèbres
L'eau et Guînes
Les tourbières
La Grande Guerre
Monument aux morts
L'aviation à Guînes

 


 

 

 

 

 

--Clic droit--

Copiez l'adresse

--Clic gauche--

envoyez un E.Mail

 

 

 

 

 

SIFRID LE DANOIS, légendaire fondateur de Guînes et du Comté de Guînes vers 928,d'après le chroniqueur Lambert d'Ardres.

 

Les Comtes des première et deuxième Maison de Guînes:

1es RAOUL, BAUDUIN, MANASSES, ARNOUL, et en dernier lieu RAOUL DE BRIENNE, connétable de France, décapité en 1350.

 

LAMBERT DE GUINES,

évêque d'Arras de 1093 à 1115, témoin des apparitions de Notre-Dame des Ardents.

 

HENRI VIII et FRANCOIS Ier: les deux célèbres rois d'Angleterre et de France, réunis à Guînes en 1520 pour les Entrevues du Camp du Drap d'OR.

 

Le duc FRANCOIS DE GUISE, libérateur de Calais et de Guînes en 1558,après trois siècles d'occupation anglaise.

 

ANTOINE DE JACOMEL, piémontais, nommé Président de la Justice Royale pour le Pays Reconquis, fixé à Guînes en tant que Seigneur de Bien-Assise. Son arrière petite fille, Catherine de Jacomely épousera Louis-Marie de Guizelin en 1715.

 

MARC FOINEL, notaire royal à Guînes de 1618 à 1657, longtemps rédacteur des registres de catholicité et administrateur de la Fabrique de l'Eglise, alors siège de la Communauté des Guînois.

 

LAMBERT DE GUINES, évêque d'Arras,

  témoin des apparitions de Notre-Dame des Ardents

Le Baron CANCER DE PIGNAN, l'un des commandants de Guînes au nom du Roi, qui fut le premier Maire de 1772 à 1775.

 

PIERRE TROUILLART, qui fut le dernier des pasteurs protestants (huguenots) de l'Eglise Réformée du Calaisis et affronta courageusement à Guînes les effets de la Révocation de l'Edit de Nantes.

 

-Les DES ESSARTS, DE TIERCELIN, DE FOUCAULT, DE BOURNONVILLE, DE GUIZELIN et autres grandes familles de la noblesse rurale du pays.

-PIERRE LENOIR, tanneur fortuné et huguenot obstiné qui fit construire la Tour de l'Horloge en 1763.

 

JL.N.S. DESSAUX (1743-1812), notaire royal, puis notaire public, fut aussi secrétaire de la mairie et ensuite maire de 1803 à 1812. I1 avait dressé un procès-verbal de l'atterrissage de Blanchard et travaillé à l'érection de sa colonne commémorative. A la mairie il eut à faire face aux évènements de la Révolution de 1789.

 

JEAN-PIERRE BLANCHARD, l'aéronaute qui fut le premier à traverser la Manche par la voie des airs et atterrit en forêt de Guînes en janvier 1785.

 

Les LIBOREL, maitres d'écoles pour les jeunes anglais et les jeunes anglaises de plusieurs pensionnats au XIXème siècle.

 

»MON ONC' CHARLOT », de son vrai nom JOSEPH DAMBRON, décédé en 1863, qui tenait un café-auberge dans le centre de Guînes. II fut au XIXème siècle le boute en train de Guînes, le chansonnier de toutes les fêtes et bals populaires. Et avec cela, d'une extrême générosité.

NARCISSE BOULANGER,

député du Pas-de-Calais, maire de 1888 à 1932, qui eut à faire aux événements de la guerre 1914-1918.

 

 

Les Résistants de 1939-1945:

ANDRE GUILBERT, mort en déportation en 1944

SIDNEY BOWN, fusillé par les allemands au fort de Bondues en 1944.

Le député Boulanger lors d'une revue de sapeurs-pompiers

 


Jacques Louf

Société Historique de Guînes