L'aviation à Guînes

Accueil Origines Salles du musée Actualités Pages d'histoire Photos-Dessins Visite de Guînes  


 

Extraits du Livre
Expositions
Manifestations
Histoires brèves
Evénements
Documentation

 



 

Remonter
Personnages célèbres
L'eau et Guînes
Les tourbières
La Grande Guerre
Monument aux morts
L'aviation à Guînes

 


 

 

 

 

 

--Clic droit--

Copiez l'adresse

--Clic gauche--

envoyez un E.Mail

 

L’AVIATION A GUÎNES AU COURS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Les aviateurs alliés de la Seconde Guerre mondiale inhumés à Guînes

 

 

Au bout de l’allée faisant face à l’entrée du cimetière, reposent huit aviateurs alliés. Sept sont d’origine anglaise, un de nationalité polonaise.

 

 

1)        Dans la nuit du 22 au 23 août 1940, le commandant Charles Constantine HOUSE pilotait le Blenheim Iv  (T1990  HA-) appartenant à l’escadrille 218 de la Royal Air Force. Il rentrait d’une opération de bombardement sur les aérodromes de Bruges et d’Ypres occupés depuis trois mois par les Allemands. Passant au-dessus de St-Tricat (Pas-de-Calais), il est abattu et s’écrasa sur une ferme. Le pilote sauta au-dessus d’Hames-Boucres mais tombant dans un arbre, il se blessa grièvement au cou. Emmené au lazaret (hôpital militaire) de Guînes, il décéda le lendemain.

A bord du même avion se trouvaient le sergent Percy Thomas LEFEBVRE, observateur, qui périt carbonisé et qui fut inhumé à Saint-Tricat ainsi que le sergent HOWARD, radio-mitrailleur, qui fut fait prisonnier.

Blenheim

Source de l’image : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d3/Bristol_Blenheim_ExCC.jpg

 

2)   Le 24 septembre 1940, le sous-lieutenant polonais, Witold Josef GLOWACKI, âgé de 26 ans, pilotait l’Hurricane 1 (P3832 UP-P) de l’escadrille 605 de la Royal Air force. Il attaquait un appareil allemand Dornier 17 lorsqu’il fut pris à revers et abattu par un Messerschmitt Bf 109. Le pilote, grièvement blessé lors de la chute de son avion, fut transporté au lazaret de Guînes. On lui fit une piqûre antitétanique qui provoqua une réaction allergique dont il succomba. Il fut inhumé à Guînes par les militaires allemands basés sur place.

   

Hurricane

Source de l’image : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Hurricane.r4118.arp.jpg

 

3) Dans la nuit du 8 au 9 octobre 1940, le sous-lieutenant John Charles MALLON, 24 ans, se trouvait aux commandes d’un Blenheim de la 53ème escadrille de la Royal Air force. Il participait avec d’autres bombardiers anglais à la destruction de l’aérodrome de Marck et du quartier du Petit Courgain à Calais occupé par l’armée allemande. La DCA (« Défense Contre Aéronefs »), aidée par les projecteurs entourant la ville, toucha le Blenheim qui s’écrasa au Fort Nieulay (Calais).

 

Le pilote et le sergent observateur Wilfred Philips WHETTON, 28 ans, furent tués sur le coup. Le sergent radio-mitrailleur Arthur SHACKLEFORD succomba des suites de ses blessures au lazaret de Guînes.

 

4)     Le 4 mars 1941, le Blenheim If (L1453) de l’escadrille 23 fut touché par des Messerschmitt 109. Il s’écrasa entre les Attaques et le Marais de Guînes (Pas-de-Calais). Les trois occupants furent  carbonisés :

le sergent pilote James Stanley ROSE, 25 ans

le sergent radio-mitrailleur Raymond WALKER, 19 ans

le sergent observateur Thomas NICHOLAS

 

Source de l’image: revue « Signal »

Dans le Calaisis, existent d’autres cimetières où reposent des aviateurs alliés tombés au cours de la Seconde Guerre mondiale.

       

Les communes sont soulignées

 

L’association « Souvenirs de pierres » a effectué d’autres recherches dans les secteurs de  Boulogne, Etaples, Saint-Omer et  Dunkerque. Plus d’un millier d’aviateurs sont répertoriés.

 

Une étude sur tous les aviateurs polonais tombés dans ces régions (comme GLOWACKI à Guînes) ou dans le Détroit du Pas-de-Calais est en cours.

 

 

Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser à  Jacques HOCHART ou Marie BERRIER 

  jacqochart@orange.fr ou   berrier.m@wanadoo.fr ou   souvenirs-de-pierres@orange.fr

 

Téléphone : 06 08 02 92 86

Le Lazaret de Guînes

Plusieurs aviateurs sont décédés des suites de leurs blessures au lazaret de Guînes. En allemand, ce mot signifie « hôpital militaire » ou « infirmerie de campagne ».

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ce lazaret avait été aménagé dans les locaux de l’école de la rue Debonningues, avec un blockhaus annexe, construit entre le boulevard Blanchard et la rue du Rempart. Ce blockhaus où les Guînois se réfugiaient en cas d’alerte à la bombe, abritait d’importants équipements médicaux. Il est toujours visible à l’arrière des jardins du boulevard Blanchard. 

Source : « Guînes, des origines à nos jours » par Eric BUY, Stéphane CURVEILLER et Jacques LOUF

 

Le Spitfire anglais tombé à Guînes en 1940

Lorsqu’un avion tombait dans les lignes ennemies pendant la guerre, il était soigneusement étudié : son moteur, son équipement radar, son fuselage, etc. Quand, par chance, il était intact ou peu abîmé, il était testé en vol et pouvait servir à la formation des élèves-pilotes. 

 

Ce fut le cas du Spitfire piloté par sous-lieutenant J. R. CAISTER le 6 septembre 1940. Il survolait Manston dans le Kent (Angleterre) quand il fut intercepté par le Hauptmann (capitaine) allemand Hubertus VON BONIN de la Jagdgeschwader 54 (JG 54 = 54ème escadrille de chasseurs).

Désorienté, au lieu de se poser en Angleterre, il vint atterrir sur un pré à proximité de Guînes.

 

 

Les aviateurs allemands qui occupaient le secteur s’emparèrent de l’avion dont seule l’hélice était à réparer et s’empressèrent de le repeindre en bleu pâle !

Source : revue « Aéro-journal » n°11

Capitaine VON BONIN décédé

le 15 décembre 1943 près de Vitebsk (Biélorussie)

lors un combat aérien  contre un avion  soviétique 

P-39 Airacobras.

 

Sources :

http://www.ritterkreuztraeger-1939-45.de/Luftwaffe/B/Bo/Bonin-Hubertus-von.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Hubertus_von_Bonin

 

Des Messerschmitt allemands à Guînes en 1940

En 1940, la I/JG 54 était basée sur Guînes

Des Messerschmitt Bf109 sont en attente sur un champ d’aviation à Guînes

 

Atterrissage forcé d’un Messerschmitt Bf109 E à Guînes en 1940

 

Messerschmitt Bf 109 F de la 7/JG54

Source: « Aircraft of the Luftwaffe fighter aces II » - Bernd BARBAS


Jacques HOCHART - Marie BERRIER

Société historique de Guînes et environs