Le Bassin

Accueil Origines Salles du musée Actualités Pages d'histoire Photos-Dessins Visite de Guînes  


 

Cartes postales
Photos d'hier
Photos d'Aujourd'hui

 



 

Remonter
Les rues
Les places
Le Bassin
La tour de l'horloge
Le pont d'Avignon
Le banc Valois

 


 

 

 

 

 

--Clic droit--

Copiez l'adresse

--Clic gauche--

envoyez un E.Mail

 

 

A l'arrière de Guînes, les collines du Boulonnais constituent un réservoir collecteur d'eaux de pluie qui s'infiltrent à travers la craie et s'amassent dans le sous-sol pour resurgir dans le bourg en de nombreux puits artésiens ou sources naturelles.

C'est ainsi qu'au "Bassin",  cinq sources jaillissaient au pied de la motte féodale à l'emplacement des fossés qui entouraient l'ancien château de Guînes..

 

 

Le bassin carré alimenté en eaux de source.

L'excédent des eaux s'écoulait dans un large fossé situé rue du bassin; fossé aujourd'hui busé sous la chaussée. Les eaux venaient rejoindre la basse ville et alimentaient le "petit moulin".  Elles se jetaient ensuite dans le Canal, à l'emplacement du Pont d'Avignon, aujourd'hui disparu.

Le Bassin dans les années 1900

Au temps des porteuses d'eau et des charrettes.

Quelques décennies plus tard, la bicyclette est reine, l'automobile rare.


 Le rôle essentiel de l'eau dans l'histoire de Guînes, une conférence de J.Louf (Société historique de Guînes)

 Jean-Louis Bodart

Cartes postales: Collection du Musée E. Villez  - Société Historique de Guînes et environs -