Le château

Accueil Origines Salles du musée Actualités Pages d'histoire Photos-Dessins Visite de Guînes  


 

J. Patrimoine 2010
J. Patrimoine 2011

 



 

Remonter
A la bien-Assise
Le château
A l'estaminet
A l'église
La cave de la mairie
A la mairie

 


 

 

 

 

 

--Clic droit--

Copiez l'adresse

--Clic gauche--

envoyez un E.Mail

 

Dans les CAVES du DUC DE GUISE

************************************

 Nous retrouvons Marie, la servante & Mme Level

 

 

 

Marie                           Mais non Madame, pas comme ça, o'voyez bien qu'o lisez à l'invers es plan ?

Mme Level                   Bon ça va Marie, hein, j'étais en train de m'y retrouver, là: la Grand-Place actuelle, là: la petite place  avec

                                     les tilleuls.

 

 

Marie                           Vi Madame, mais in intindant, c'est comme ça, dins  c'sens là. O'zi verrez plus clair, et quand j'dis ça, c'est

                                     pas du luxe!

Mme Level                   Vous avez raison Marie, c'est un peu glauque ici,  nous avons quand même descendu 2 niveaux de cave et

                                     c'est un milieu plutôt... étrange.

Marie                           C'est vrai qui fait noir [Mme Level trébuche]... attention ed pas vous tuer Madame, donnez j'vais ténir el'

                                     plan.

Mme Level                    Merci Marie, c'est bien aimable à vous; qu'une domestique prenne soin de la santé de sa maîtresse; c'est

                                     assez rare pour être souligné.

Marie                           Ah ça Madame, je vous aime bien, et Monsieur Level aussi, et ça m'inbêterait qu'y vous arrive kéke chose,

                                     0 m' devez cor mes gages de l'semaine dernière.

 

 

Mme Level                   Bien Marie, toujours l'esprit pratique, vous avez raison; en attendant, il faut s'y retrouver et en plus il ne faut

                                     pas être claustrophobe!

Marie                           Ah ça non, Madame, j'cause pas trop fort mais c'est solide ici, y' a pas d' danger qu' ça croule!

Mme Level                   Bien Marie, bien... ceci étant dit, nous allons essayer de faire un peu plus de lumière grâce à la lanterne que

                                     mon mari m'a préparée. Voilà, je vais l'installer là. Voyons ce que cela donne.

Marie                           Oh Madame, c'est formidable, ça y est, je vois un bout du château, mon diu que c'est beau, d'puis l'temps

                                    qu'on in parle!

 

 

Mme Level                   C'est vrai , Marie, c est beau, c est unique à Guînes. Vous savez, notre château-fort a été complètement

                                    détruit après la reprise de 1558. Il n'en est rien resté.

Marie                           Je sais Madame, le docteur Cuisinier vient souvent rencontrer Monsieur Level pour parler d'ordonnances et

                                    de pharmacies mais je crois que c'est aussi une bonne excuse! J'les entends tous les déves Madame, ça parle

                                    des comtes de Guînes, de Manasses, de Raoul de Brienne, des Inglais.

 

 

Mme Level                   Ah ça les Inglais mon mari ne les aime pas beaucoup.

Marie                           Il a bin raison Madame, on les a eu plus de 200 ans à Guennes din les pattes, et i' n'ont fait des saloperies!

Mme Level                   N'exagérons pas Marie, n'exagérons pas mais vous savez ce que mon mari dit toujours: « Si le bon Dieu les

                                     a mis sur une île, c'est pas par hasard ».

Marie                           C'est bien dit ça Madame et pourvu qu'ça dure!

Mme Level                  Oui, allez redonnez-moi le plan Marie.

Marie                           Voilà Madame, comme ça.

Mme Level                   Merci Marie. Merci.

                                    Alors voilà, c'est dans ce coin là que nous sommes. L'estaminet c'est par là et la grand' place par là.

Marie                          Ah non Madame, el'bistrot il est là et l'grand' place, ed'l'et côté.

Mme L                        Ah oui peut-être, vous avez peut-être raison Marie

 

 

Marie                          Ah non, c'est sûr et certain Madame, j'suis déjà venue avec M. Cuisinier.

Mme Level                  Ah bon?

Marie                          Bin oui Madame, depuis que je suis veuve, j'ai le temps, j'm'intéresse, j'm'instruis; le docteur Cuisinier i' m' a

                                    prêté des livres d'histoire, des livres d'l'histoire ed'Guînes. I'm'a même prêté un bouquin écrit par un curé

                                   d'Ardres!

Mme Level                 Oui, Lambert, curé d'Ardres, qui a vécu à la cour des comtes de Guînes.

 

 

Marie                         Ouais bin un drôle ed' curé que ce Lambert; il avouo eun'femme et des zéfants.

Mme Level                 Oui, mais c'était une autre époque Marie.

Marie                          En tous cas, j'aime bien l'histoire ed Guînes. Et puis i' montre des coins anciens dans la ville et i'm'explique ce

                                   qui i' avait avant. C'est pour ça que j' suis déjà v' nue ici.

Mme Level                 Mais Marie, c'est très bien et je suppose que c'est en étant informé de votre connaissance des lieux que mon

                                   mari vous a demandé de venir avec moi. J'ai vu qu'il avait insisté pour que vous m'accompagnez.

 

 

Marie                          Ben oui Madame, il était pas trop rassuré de vous savoir ici.

Mme Level                  C'est bien aimable à lui mais en attendant je suis vraiment très heureuse d'être ici. Regardez, Marie, cette

                                   porte magnifique, si j'en crois les historiens elle date du 14ème siècle, à l'époque des comtes de Guînes.

Marie                          Oui Madame, c'est d'époque, les joints entre les pierres ne sont pas en ciment.

Mme Level                  Et là bas, c'est une autre époque, le 16ème, la fin de l'occupation anglaise. Bien conservées ces casemates.

Marie                          Ce devait être des celliers Madame, pour y déposer des provisions.

Mme Level                  Par contre, cette porte qui donnait donc sur la grande cour du château est en bien triste état, les pierres sont

                                   dégradées.

Marie                          Oui Madame, c'est bizarre mais on ne peut pas tout  savoir!

 

 


Textes: Eric Buy, Président

Crédit photo: J-L Bodart

 Société Historique de Guînes