A l'estaminet

Accueil Origines Salles du musée Actualités Pages d'histoire Photos-Dessins Visite de Guînes  


 

J. Patrimoine 2010
J. Patrimoine 2011

 



 

Remonter
A la bien-Assise
Le château
A l'estaminet
A l'église
La cave de la mairie
A la mairie

 


 

 

 

 

 

--Clic droit--

Copiez l'adresse

--Clic gauche--

envoyez un E.Mail

 

Chez MAURICE et ANNE,  boulevard Blanchard

*********************************

 

Marguerite        Et vous croyez que je vais avoir plus de monde din min bistrot, Monsieur Couteau.

F. Couteau        Ça, ma brave Marguerite, je ne peux pas vous le jurer, mais je fais de mon mieux.

Marguerite        Ah c'est pas ça que j'veux dire M' sieu Couteau, non, non, c'est très bien ce que vous faites, c'est juste que ça a un

                          prix tout ça.

F. Couteau        Vous savez Marguerite, je ne vous fais payer que le minimum, et mon copain Haigneré m'a filé de la peinture.

 

 

Marguertte        C'est  bien  M.Couteau, c'est très bien et o z avez bien fait de mettre le nom de M. Haigneré sur votre peinture.

F. Couteau        Ah ça oui Marguerite, c'est un juste retour des choses."Haigneré De/rue - Grande Rue à Guînes". C'est ça qu'on

                          appelle de la publicité.

Marguerite        Vous parlez bien M' sieu Couteau. Moi j'dis cor d'el Réclame!

F. Couteau        C'est pareil Marguerite, ça veut dire la même chose.

(Une femme entre dans la pièce avec un panier de légumes)

Louise                Bonjour tout le monde, comment ça va aujourd'hui. Margot, je viens t'apporter les légumes qu'té m'as dit d'acheter

                          au marché. Mon Diu, qu'c'est bio ici ! J'avos pas fait attintion in rintrant. Ah rien l'boulot,

Marguerite        On dit pas qu' c'est bio Louise; fais un effort: on dit que c'est beau. C'est pas kèke chose d'ordinaire! D'abord c'est

                          Monsieur Couteau qui l'a fait et on dit que c'est une fresque paysagère, et c'est BEAU, pas bio.

 

 

Louise                Bon, si tu veux, c'est beau; c'est même très beau.  Mais trop beau pour un café, Margot.

Marguerite        Ben pourquoi faire? Ko qu'il a min café?

Louise                Té sais Margot, j' sais pas si ils vont beaucoup l'apprécier ta fresque paysagère les arsoules qui viennent ici boire la

                           chopine ed' pinard ou lu bistoulle.

F. Couteau         Ne croyez pas ça Louise, vous avez tort! J'ai aussi réalisé d'autres fresques dans le café de mon épouse sur la

                           Grand-Place.

 

 

Marguerite         Au café de la Poste, c'est le café de Mme Couteau,

(renchérit)            t'el connais s'el femme, Blanche Dupont.

 

 

Louise                 Bin ui min père il a travaillé pour sin père Alfred Dupont, l'peintre en bâtiment.

Couteau              Oui Bon! eh bien Mesdames, sachez qu'au café de la Poste désormais on discute peinture, on s'étonne de la

                            posture d'un chasseur, des couleurs dominantes et même de la race du chien qui marque l'arrêt.

 

 

Louise                 Bin faut n'in savoir des choses as' teur pour aller boire un coup au café de la Poste.

F.Couteau          Ne riez pas Louise, ça reste un café bien sûr, mais c'est aussi une question d'ambiance. Ah, puisqu'on parlait de

                           mon épouse, je la vois qui arrive.

 

(entrée de Mme Couteau: Blanche)

 

Blanche              Mesdames, bien l'bonjour.

Marguerite        Bonjour Mme Couteau.

Louise                Bonjour Blanche.

Blanche              François, je t'ai apporté un casse-croûte; je suppose que tu ne vas pas rentrer manger.

Couteau             Non ma chérie, je ne rentre pas. Je veux terminer mes décors, je devrais plutôt dire ma cuisine.

Blanche              Ben oui, quelle idée d'appeler ça l'art nouille!

(rigole)

 

Couteau             Et oui ma chère, art nouveau égale de nouvelles formes et de nouvelles appellations!

Marguerite        Ah c'est ça Ko z' appelez des nouilles? C'est vrai qu' s' arsemble bien.

Couteau             Et bravo Mme Marguerite, bien observé.

Blanche              Mon mari est dans le coup comme vous le voyez, il se tient toujours très informé.(en montrant son mari)

                           PREMIER PRIX DE BRUXELLES! Il faut être à la hauteur, n'est ce pas Mesdames.

 

 

Marguerite         Vous avez raison Mme Couteau, l'art Nouille c'est vraiment bin, comme ça au lieu de faire seulement café j'vais

                           pouvoir faire café restaurant!

 

Blanche              Toujours le mot pour rire Marguerite, vous avez raison, c est le succès un vrai bistrot.

                           Et je te rappelle mon cher époux que ton beau-frère t'attend pour sa première séance de pose.

 

Couteau             Ah oui Sidney, je l'avais oublié celui-là.

Marguerite        Sidney?

Blanche             Oui Sidney Bown, le mari de ma sœur Marguerite, celui qui a repris l'affaire de ses parents, les coquassiers de la

                          place des Tilleuls.

Couteau            Et il veut que je lui fasse son portrait.

Louise               Ah, vous faites aussi des portraits M' sieur Couteau. Et vous pourriez aussi faire le mien?

                          l'faire

Marguerite        Ui il va mais fais attintion qu't'auros pon l'air trop nouille!


Textes: Eric Buy, Président

Crédit photo: J-L Bodart

 Société Historique de Guînes